Que ce soit dans des écoles ou dans les collèges, dehors ou ""dedans, dans les Maisons des habitants ou encore à la Caisse d’allocations familiales… tout au long de la saison, le Théâtre Jean-Vilar et la plateforme Locus Solus viennent au-devant des spectateurs avec un cycle de lectures tout terrain pour faire partager le plaisir des mots, des poètes et du spectacle.

Dégeler les mots
Il s’agit d’un cycle de lectures-spectacles autour d’un frigo, proposé par la plateforme Locus Solus, avec Réjane Bajard et Thierry Vennesson : “Le Petit Chaperon rouge” de Joël Pommerat, “Le Vieil homme et la mer” d’Ernest Hemingway, “Zazie dans le métro” de Raymond Queneau ou encore “Le Horla” de Guy de Maupassant.
«Il faut dégeler les mots», disait Antonin Artaud. Les mots sur la page sont froids et vides de sens pour qui n’est pas lecteur. Par sa parole, le comédien redonne vie à la langue et fait chanter les mots qui re-prennent chair. Le livre se met à parler, il devient sensible. Chaque œuvre a son frigo, et dedans, un univers singulier qui se déploie tout au long de la lecture. A chaque fois, l’expérience d’un corps traversé par la langue est une petite fête autour du texte. Pour cette année, le cycle s’enrichit d’une nouvelle lecture frigo : “Le Petit Chaperon rouge” dans la version de Joël Pommerat.

Amour toujours
C’est Roméo et Juliette pour quatre comédiens, d’après l’oeuvre de William Shakespeare, avec la plateforme Locus Solus et Thierry Bordereau. Et c’est toute l’année sur le territoire !
D’une durée d’une heure, ce spectacle est organisé en partenariat avec le Théâtre du Vellein.
L’histoire telle que Shakespeare la propose, est réduite en moins d’une heure et est un voyage entre ses mots et ceux de Locus Solus pour partager ensemble le plaisir du jeu et des émotions uniques, entre rires et larmes. 
Une vraie belle surprise pour tous ceux qui pensent à tort que le théâtre n’est pas fait pour eux. Et une belle façon de jouer de nos conflits d’hier et d’aujourd’hui.


2018-03-02