Dans le sillage des marchés asiatiques, les bourses européennes ont une nouvelle fois ouvert en forte baisse. Une demi-heure après son ouverture, le SMI perdait déjà 3,5%. Quant à Londres, elle a cédé 2,56% malgré l’annonce du gouvernement tandis que Francfort et Paris perdaient toutes deux 4,5%. Ce sont donc les bourses asiatiques qui s’effondraient en premier avec le Nikkei à Tokyo qui a terminé la séance de mercredi sur un plongeon de 9,38%, le pire résultat depuis le fameux «lundi noir» de 1987. A noter encore que Hong Kong perdait 5,55% et Shangai 3,08%.

img10552.jpg

Les bourses européennes sont toujours négatives à l’ouverture de ce matin.