L’événement à l’Espace d’exposition Claudel-Stendhal à Brangues est un hommage ""à Audrey Parr, la “fée Margotine”. Il est dévoilé au grand jour depuis le 18 avril et jusqu’au 30 août. Audrey est née en 1892, d’origine polonaise et brésilienne par sa mère et alsacienne par son père. Elle a épousé le diplomate anglais Raymond Parr. Cette artiste était dotée d’une grande intelligence, gaie, spirituelle, talentueuse pour la décoration, à la fois maquettiste, costumière, décoratrice, scénographe et illustratrice.
Le duo qu’elle forma avec Darius Milhaud lors de leur rencontre à Rio en 1917 produisit le spectacle “L’Homme et son désir”, dont Audrey Parr réalisa la maquette des costumes et décors pour les Ballets Suédois en 53 exemplaires.
Un original de “L’Homme et son désir” est au centre de cette exposition, ainsi que “Sainte Geneviève”, poème patriotique de Paul Claudel illustré par Audrey Parr. Invitée à Brangues, Audrey Parr tissa des liens d’amitié avec toute la famille du poète. Elle séjourna à six reprises au château, où elle continua à travailler sur les projets de spectacles.
Les aquarelles d’Audrey Parr, réalisées au cours de ses séjours, qui peignent le village et ses environs, témoignent de l’attachement au lieu de celle qu’on appelait la “fée Margotine”. Une vingtaine de ces aquarelles sont visibles à l’Espace.
A cette occasion, un ouvrage “Paul Claudel et Audrey Parr, le poète et la fée” a été édité et est disponible à la vente à l’Espace d’Exposition. Les archives qui constituent cette exposition sont issues des archives personnelles des familles Claudel, Parr et Milhaud.
Infos pratiques : Espace Claudel – Stendhal, 154 rue du Village à Brangues. Tél. 04.74.80.32.14. Entrée libre et gratuite.
C. Muet

2016-05-06