Brexit: efforts tous azimuts pour éviter un “no deal”

Brexit: efforts tous azimuts pour éviter un “no deal”

Encouragés par l’Union européenne, le gouvernement britannique et l’opposition travailliste redoublaient d’efforts jeudi pour trouver un compromis et éviter un Brexit sans accord, sujet que devrait également aborder la chancelière allemande Angela Merkel lors d’une visite à Dublin. Un divorce sans accord (“no deal”) le 12 avril, après le report de cette échéance initialement prévue le 29 mars, reste l’option par défaut, les députés ayant rejeté à trois reprises le Traité de retrait de l’UE négocié par la Première ministre Theresa May avec Bruxelles. Un tel scénario se traduirait par un retour des contrôles douaniers, dont la simple perspective effraie les milieux économiques.

Lire l'article originel >>

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ