A la veille du remaniement, le ministre de l’Economie et des Finances a défendu son bilan en s’appuyant sur les récentes décisions concernant Aéroports de Paris et la taxation des GAFA.

Lire l'article originel >>