Le président américain Georges W. Bush a annoncé un renfort de 21’500 soldats en Irak. Il a expressément rejeté tout retrait de ce pays, malgré les réclamations de l’opposition démocrate et de la population américaine. En outre, le coût du nouveau plan de Georges W. Bush pour l’Irak est estimé à 6.8 milliards de dollars. Les Etats-Unis ont déjà dépensé 350 milliards depuis l’invasion en 2003. Le peuple américain a une nouvelle fois fait entendre son mécontentement quant à cette nouvelle décision de son président.

img1986.jpg

Georges Bush ne désarme pas!