Le 1er août, tout le monde savait que la conseillère fédérale et cheffe de la diplomatie suisse, Micheline Calmy-Rey, se rendrait à Onex pour s’exprimer sur ses souhaits politiques pour le pays. René Longet, maire d’Onex et socialiste comme elle, ne pouvait que s’en réjouir. Sa vision de la scène internationale est courageuse et dynamique. Elle y affirme une politique étrangère active et engagée en faveur de la paix, du droit international, des droits humains et de la lutte contre la pauvreté. Une politique qui vise à assurer la sécurité et le bien-être des Suissesses et des Suisses. Pour la conseillère, l’intérêt national se jauge à l’international, il n’est pas question de ne pas donner son avis sur l’avenir du monde : action de la Suisse à l’ONU, aide au développement, intégration à l’union européene et aide aux nouveaux pays membres, la Suisse se veut active dans tous ses domaines. Taire la Suisse, c’est l’enterrer. Après avoir répondu à toutes les questions des invités présents, le parc Brot fut le témoin de son discours traditionnel de la fête nationale. En tous cas, ses 61 ans (depuis le 8 juillet), elle ne les fait pas…

img482.jpg

Micheline Calmy-Rey, femme, socialiste et romande…trois caractéristiques très dynamiques pour Berne.