Les autorités genevoises surveillent la situation et font appel à la solidarité de voisinage. Des températures élevées touchent le bassin genevois. La situation d’alerte rouge est atteinte.

Les seuils dépassés
L’indice canicule – qui prend en compte les températures maximales diurnes, minimales nocturnes et l’humidité de l’air – est dépassé depuis mercredi 19 juillet 2006. Météosuisse prévoit un fléchissement des températures dimanche 23 juillet, puis à nouveau des températures caniculaires lundi, mardi et mercredi. On estime que c’est quand l’indice canicule passe au-dessus de 90 qu’apparaissent les problèmes de santé qui ont pu être observés en 2003.

Le plan canicule
La direction générale de la santé (DES) a mis en œuvre les procédures du plan canicule en déclenchant les alertes jaune, orange et rouge. Dès mercredi 19 juillet, les institutions concernées (hôpitaux, soins à domicile, établissements médico-sociaux, 144) ont été informées de cette vague de chaleur. La Fondation des services d’aide et de soins à domicile a renforcé ses interventions préventives auprès de ses clients. A ce jour, la centrale Urgences-santé 144 n’observe pas d’accroissement d’activités.

Boire, boire, boire
Le Département de l’économie et de la santé recommande vivement à la population de boire en quantité des boissons désaltérantes non alcoolisées et de se protéger de la chaleur. Une attention particulière doit être portée aux personnes à risque : les personnes âgées et les nourrissons, ainsi que toute personne atteinte dans sa capacité à communiquer en raison d’une maladie ou d’un handicap.

Appel à la solidarité
Près de 60’000 personnes âgées vivent à domicile et la majorité ne sont pas suivies par les services d’aides et de soins à domicile. Pensons à nos proches et à nos voisins pour prévenir des problèmes. Assurons nous que dans notre entourage, les personnes âgées disposent de boissons en abondance et que leur état de conscience ne soit pas altéré (en cas de doute, contacter le médecin traitant, le Centre d’action sociale et de santé du quartier ou en cas d’urgence, le 144).

Contact
Pour tout complément d’information : Dr. Blaise Martin, Médecin cantonal délégué, Direction générale de la santé, +41 (22) 839 98 91/90 ; mobile: + 41 79 203 58 44.

img403.jpg

Protégez-vous!