Canton de Bourgoin-Jallieu : Les anciens d"™AFN oeuvrent pour la défense de leurs droits

par | 1 Oct 2017

C’est vendredi 23 septembre que le secteur berjallien ""du Comité FNACA a réuni ses membres sur la commune d’Éclose-Badinières, à la salle polyvalente, afin d’évoquer les différentes actions conduites par la Fédération. Pas moins de 147 anciens combattants se sont retrouvés pour prendre connaissance de quelques modifications qui prendront effet dans le courant de la nouvelle année. Précisons que le secteur berjallien est composé de 31 comités. Pour cette réunion de secteur, les comités de Pont-de-Chéruy et de Saint-Chef étaient absents.
Pour cette dernière réunion de l’année, le secteur berjallien a relevé le défi. L’assistance était assez nombreuse, la réunion se déroulant sous la présidence de Charles Thuderoz, président départemental de la FNACA. À ses côtés, on pouvait remarquer Clément Gulliet, président du Comité FNACA de Bourgoin-Jallieu, Armand Bonnamy, représentant départemental du Souvenir Français, Bernard Chamaraud et Janine Meneses, observateurs au titre départemental, Georges Colombier, parlementaire honoraire, André Ziercher, maire d’Éclose-Badinières, et bien sûr Paul Gonin et Henri Bally, co-présidents du comité FNACA d’Éclose-Badinières. Cette réunion donnait l’occasion, aux différents intervenants, de faire le point sur l’année écoulée, et sur les différentes actions revendicatives conduites par la FNACA.
Pour le département de l’Isère, la situation de la reprise de cartes 2016 laisse apparaître une légère baisse des adhérents par rapport au début de l’année. Le secteur de Bourgoin-Jallieu compte 1 498 adhérents (-41 par rapport à 2015). Il était alors rappelé que dans l’Isère, le recrutement doit se faire toute l’année afin de maintenir l’objectif. C’est la raison pour laquelle la FNACA Isère doit tenir, encore cette année à venir, des opérations prospects.
Concernant le 32e Congrès national, il se tiendra les 14, 15 et 16 octobre à Bourg-en-Bresse. Notez que le 54e Congrès départemental est prévu les 5 et 6 novembre à Échirolles. Un Congrès qui devrait être le reflet de l’importance de la FNACA Isère, premier département FNACA de France. Plus de 1 000 participants devraient s’y rencontrer. Charles Thuderoz interrogeait l’assemblée pour savoir qui pourrait organiser le prochain Congrès départemental. Bourgoin-Jallieu et Crémieu ne sont pas partant. Crémieu l’ayant déjà accueilli. Quant à Bourgoin-Jallieu, Clément Gulliet évoquait le fait que ce n’était pas possible. Charles Thuderoz insistait sur le fait qu’il souhaiterait bien que le Congrès remonte dans le Nord-Isère. Dans la salle, des adhérents proposaient Pont-de-Chéruy. Pour Charles Thuderoz, ce comité l’a déjà reçu à maintes reprises. De plus c’est un “petit” comité. Finalement, la commune de Montalieu-Vercieu était évoquée du fait de sa très belle salle. Le comité FNACA de celle-ci a déclaré qu’elle allait réfléchir sur cette organisation. Mais rien n’est encore fait.
Sur le plan revendicatif les anciens d’AFN (Afrique Française du Nord) sont préoccupés par la diminution du budget 2017. Charles Thuderoz en disait un peu plus sur la démarche des anciens d’AFN : «Il faut agir très rapidement auprès de l’ensemble des parlementaires afin qu’ils puissent intervenir au sein de leur groupe dans le cadre de la Loi de Finances 2017, ne sachant pas quelles seront les nouvelles mesures favorables ou “défavorables” proposés par le gouvernement avec pour objectif le maintien du droit à réparation. Compte-tenu des restrictions budgétaires, nous devons relancer une action importante auprès des députés et des sénateurs avec, pour objectif, le rappel de nos principales revendications, celles qui nécessitent des moyens financiers de l’État mais également, celles qui peuvent être obtenues ne demandant aucun moyen financier. Le document expédié, courant juin, à l’ensemble des présidents départementaux, des membres du Comité National et des responsables à l’action revendicative départementaux est toujours d’actualité.»
Enfin, pour 2017, les anciens d’AFN entendent bien relancer les mairies pour continuer à inaugurer des stèles, des squares, des plaques et des rues 19 mars 1962 (cessez-le-feu en Algérie). À l’issue de la réunion, les anciens d’AFN ont partagé un sympathique “mâchon” et se sont donnés rendez-vous pour une prochaine réunion de secteur le 6 janvier 2017 sur la commune de Passins.
Carole Muet

2017-10-01

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Le campus de Bourg ouvre ses portes

Spécialisée en sciences humaines et sociales, l’Université Jean Moulin Lyon 3 accueille plus de 27 000 étudiants sur trois campus : la Manufacture des Tabacs, le quai Claude-Bernard/rue Chevreul, au coeur de la vie...

Lire la suite

Ski de randonnée : Plum a le vent en poupe

Dopé par la crise sanitaire, le ski de randonnée attire les skieurs privés de remontées mécaniques. Basé à Thyez, le fabricant de fixations Plum a dû augmenter la cadence pour répondre à la forte demande. S’il est...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest