CAPI / Clôture de la Biennale du cirque : Le cirque, c"™est fini pour cette année et cette 5e édition a tenu ses promesses

Quel cirque ! La 5e Biennale du cirque, qui s’est tenue du 17 au 29 mai, ""a tenu toutes ses promesses. Pour cette édition 2016, le Théâtre du Vellein a proposé du grand et beau spectacle, gratuit, sur les 22 communes de la CAPI. 
18 compagnies ont occupé la scène pour offrir une trentaine de représentations au public. Celles-ci se sont déroulées en plein air, sur les places des villes et des villages, ou encore sous chapiteau, yourte ou en salle. Par ailleurs, un cabaret circassien participatif s’est joué sous chapiteau, au Vellein, à Villefontaine. Les spectacles se sont déroulés à un rythme effréné.
Mais vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mai, ce fut le bouquet final ! A l’occasion de la clôture de la biennale de cirque, tout le site du Vellein s’est transformé en une grande scène. Les rendez-vous étaient de haute voltige et vous avez été nombreux à assister aux dernières représentations. Pour parfaire le tout, chacun avait la possibilité de se restaurer et de se désaltérer sur le site du parc du Vellein. Et le tout s’est déroulé dans une ambiance musicale festive.
Samedi 28 mai, il y avait beaucoup de monde à la clôture de la Biennale de Cirque 2016. Parmi la foule, on a pu remarquer la présence, entre autres, d’Annick Arnold, vice-présidente de la CAPI déléguée à la culture représentant le président Jean Papadopulo, Jean-Pierre Girard, vice-président CAPI délégué à la stratégie financière, Graziella Bertola-Boudinaud et Jean-Claude Pardal, conseillers communautaires titulaires, des élus du territoire, Éric Desbos, élu à la Métropole de Lyon et conseiller métropolitain, ainsi que Jacqueline Broll et Sylvie Duveter, de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et Anne-Claire Durand, de la Région.

Une place de choix pour les arts du mouvement
""Comme le rappelait Annick Arnold, cette biennale de cirque est devenue une tradition, c’est même un rendez-vous incontournable sur le territoire. Cette biennale est bien rentrée dans les mœurs. C’est encore un moment privilégié pour les habitants de la CAPI. C’est un beau projet de territoire accessible à tous, support à une action culturelle importante, notamment auprès des scolaires. «Le principe, c’est l’accessibilité. Chaque commune a accueilli au moins une représentation gratuite. C’est aussi un concept de festival, puisque le grand public peut voir un spectacle différent chaque soir, à deux pas de chez lui, ou en salle, avec des tarifs modiques pour tous», indiquait Annick Arnold. Et de poursuivre : «La dimension de partage, d’échange et de lien social a été renforcée sur cette édition avec la volonté d’accentuer l’esprit “festival” : présence de musiciens (Odyssée, ensemble & Cie, qui accompagne en musique ce dernier week-end), “scènes découverte” en partenariat avec l’école du cirque de Lyon et la compagnie “Les mains les pieds et la tête aussi”, trois jeunes compagnies qui présentent des formes courtes de spectacles (salle Balavoine), la présence d’une librairie ambulante “le MOkiroule” pour découvrir encore autrement l’univers du cirque, etc…»
Événement au cœur de la politique culturelle menée par le théâtre du Vellein, la Biennale est le réceptacle des actions menées avec les scolaires, dans le cadre du Plan Local d’Éducation Artistique (PLEA) tout au long de cette année, grâce à la complicité de la Compagnie Yoann Bourgeois en résidence sur le territoire pour trois ans (exemple des deux écoles de Four et Saint-Savin et du projet jonglage). La Biennale de cirque est également l’un des grands événements métropolitain. En effet, elle a été, au même titre que les Biennales de la danse, d’art contemporain, du design ou encore Jazz à Vienne, désignée comme un des cinq événements culturels majeurs de ce territoire métropolitain, et travaille en lien avec de multiples acteurs du pôle : Festival des 7 Collines à Saint-Étienne, théâtre antique de Vienne, festival Utopistes de la métropole lyonnaise.
Le choix esthétique effectué pour cette manifestation est un choix qui, au terme de la 5e édition, rejoint la volonté de faire du Théâtre du Vellein, une scène reconnue sur la dimension “arts du mouvement” (danse/cirque). C’est un des sujets à enjeux avec la DRAC. Le succès de la biennale contribue au sentiment d’appartenance et de lien des habitants au territoire.
C. Muet


2017-06-03

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ