Le PIL’ES, créé en 2007, fête aujourd’hui son 10e anniversaire ""comme la CAPI. Une longévité qui démontre la vitalité de cette association regroupant les acteurs de la filière sur le Nord-Isère. Une continuité des actions qui illustre la capacité de cette grappe d’entreprises à se renouveler et à s’adapter aux besoins de ses entreprises adhérentes – tout en travaillant avec les acteurs publics.
Le PIL’ES, c’est un réseau par et pour les logisticiens, qui travaille en étroit partenariat avec les acteurs publics.
Aujourd’hui, le Pôle d’Intelligence Logistique compte plus de 130 membres (100 entreprises, 30 partenaires) dont la grande majorité est implantée sur la zone de Chesnes et dans le Nord Isère.
La logistique est une filière en plein développement, et les sujets de travail sont nombreux et variés. L’appui des partenaires publics est important (collectivités, mais aussi CCI, services de l’Etat, gendarmerie, Carsat, universités, etc).
La filière logistique a un poids important sur la CAPI. Cela a bien été mis en exergue par l’étude commandée par la CAPI et produite par le PIL’ES en 2015 et restituée en mai 2016. Cette étude a ainsi permis de donner une photographie de la logistique sur le territoire. Sur le territoire de l’agglomération, la logistique représente 10 000 emplois directs, 2,3 millions de m2 d’entrepôts logistiques, 4,2 milliards d’euros de Chiffres d’Affaires annuels, 131 établissements implantés sur la CAPI exploitant chacun plus de 1000 m2.
Cette étude a également permis de donner une projection sur les flux, les modes de transports, les équipements techniques et robotiques, mais aussi sur les ressources humaines.
– 66 millions de tonnes de marchandises expédiés par an par les 131 établissements,
– 8 millions de palettes,
– 850 millions d’articles
– 370 millions de colis.
La logistique représente un emploi sur 4 sur le territoire CAPI, et une part fondamentale de l’activité économique du territoire.
Plus largement, la CAPI et le Pôle d’Intelligence Logistique partagent une ambition commune : développer l’attractivité de la logistique – au bénéfice des entreprises, des salariés/habitants et du territoire.

Le bilan du partenariat 2016, et les perspectives 2017
La CAPI et le Pôle d’Intelligence Logistique procèdent à la signature d’une convention de partenariat entre ces deux entités. Le PIL’ES et la CAPI renouvellent ainsi leurs engagements au service de la logistique et du territoire Nord-Isère. Cette signature est l’occasion d’établir un panorama des actions menées ensemble jusqu’en 2016, notamment sur les enjeux de sûreté.

2016 : vers un parc de Chesnes plus sûr
L’enjeu de la sûreté des plateformes logistiques est important : les volumes et la valeur marchande des biens entreposés occasionnent des problématiques importantes de cambriolage et d’intrusions. C’est l’objet du groupe de travail sûreté des plateformes auquel sont associés la gendarmerie nationale et la CAPI.
C’est dans ce groupe de travail qu’est né Pil’Secure : un service de gardiennage mutualisé sur le Parc International de Chesnes. 10 adhérents, près de 400 000m2 d’entrepôts surveillés, une dissuasion importante, des tentatives d’intrusions divisées par deux (mise en service juillet 2015).
C’est également dans le groupe de travail sûreté que les besoins exprimés par les professionnels ont pu aboutir à la mise en œuvre de projets portés par la collectivité.

Projet vidéoprotection du Parc International de Chesnes : 48 caméras, 15 sites vidéo protégés, une enveloppe financière de 600 K€, et une subvention de l’Etat à hauteur de 60% sur la prestation d’installation et d’acquisition des caméras (opération soutenue par l’Etat au traver d’une dotation de soutien à l’investissement public local, d’un montant de 150 K€). Livraison au mois de juillet.

Parking poids lourds : 110 places de stationnement, pour favoriser les conditions d’accueil des transporteurs sur le parc, et pour lutter contre le stationnement anarchique.
La mise en oeuvre de l’ensemble des services est prévue à horizon septembre 2017.
Crédit photo : ©CAPI


2018-03-02