Cette transaction débouchera sur la création d’un groupe leader en Europe
dans les services de laboratoire, qui opèrera sous le nom d’Unilabs. Capio a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord avec les actionnaires majoritaires d’Unilabs, dont Edgard Zwirn, Executive Chairman d’Unilabs, portant sur le rachat de la totalité de leurs parts (actions nominatives et au porteur) ainsi que de leurs options en circulation, pour un montant total de CHF 282 millions. Ce montant représente un prix d’achat de CHF 35,75 par action nominative et de CHF 71,50 par action au porteur. L’union d’Unilabs et de Capio Diagnostics débouchera sur la création d’un groupe de services de laboratoire parmi les plus puissants en Europe. Capio prévoit de reprendre le nom d’Unilabs pour cette nouvelle entité et d’établir à Genève le siège des activités de diagnostique réunies.

Sous réserve de l’approbation des autorités de contrôle des fusions, Capio détiendra 50,08 % des droits de vote d’Unilabs et 38,1 % de son capital. Dès la clôture de l’accord avec les actionnaires majoritaires, Capio prévoit de lancer une offre publique d’acquisition conforme à la loi suisse, destinée à tous les actionnaires publics, pour un montant de CHF 57,50 par action au porteur et de CHF 28,75 par action nominative. Le prix de l’offre représente une prime de 30.3 % par rapport au volume moyen pondéré du prix de l’action au
cours des 60 jours ayant précédé l’annonce ou une prime de 27.3 % par rapport aux 30 jours ayant précédé l’annonce. Le financement de l’ensemble de la transaction est en place. Les détails complets de l’offre seront divulgués dans le document de l’offre. Celle-ci devrait se conclure à la fin 2007. Le Conseil d’administration d’Unilabs a apporté un soutien unanime à la transaction, y compris l’offre ainsi faite aux actionnaires publiques.

Egard Zwirn a ajouté : «Pour avoir fondé Unilabs en 1987 et développé l’entreprise ces 20 dernières années, je sais que l’union avec Capio Diagnostics lui permettra d’étendre sa présence actuelle jusqu’en Scandinavie et au Royaume-Uni. De plus, elle nous donnera aussi accès à un capital pour financer la suite de notre expansion en Europe et profiter des opportunités de consolidation à venir. L’offre attractive proposée permet à l’ensemble des
actionnaires de tirer profit de la croissance future de notre entreprise. C’est la raison pour laquelle le Conseil d’administration soutient unanimement cette transaction et apportera tout son soutien à la future entité.»

img5758.jpg

Grand groupe est né dans les services de laboratoire