Carpostal : soupçons confirmés et accord trouvé

Carpostal : soupçons confirmés et accord trouvé
5 (100%) 2 votes

Carpostal France a renoncé à l’appel qu’elle avait formulé contre sa condamnation par le Tribunal de commerce de Lyon en octobre 2016, comme nous l’annoncions ici. Elle a préféré négocier un accord avec les plaignants : les sociétés de transports de voyageur Berthelet (sise à Crémieu, en Isère, mais implantée sur la Plaine de l’Ain), Cars Faure (Nord-Isère également) et Réunir Dauphiné qui se partageront 7,1 millions de francs suisses (6,2 millions d’euros). Ces derniers soupçonnaient la société helvète d’avoir obtenu ses marchés hexagonaux par dumping, en proposant des offres inférieures de 30% aux prix du marché.

Depuis, il semble établi que Carpostal a détourné quelque 78 millions de francs de subventions cantonales. Et la poste suisse vient de juger «vraisemblable» que sa filiale ait pu utiliser sur cette somme, 67 millions de francs pour renforcer sa présence en France et au Lichtenstein. Il devenait dans ces conditions, difficile de maintenir son appel.

En première instance, la société avait été condamnée à dédommager les plaignants à hauteur de 10,6 millions d’euros.

 

À lire sur le même sujet :

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ

Pin It on Pinterest

Share This