Les travaux sur la ligne ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA) ne pourront pas débuter tant que tous les recours contre le projet ne seront pas traités. Le Tribunal administratif fédéral a refusé de lever l’effet suspensif des oppositions. A noter que le projet n’est toutefois pas remis en cause dans ses fondements. Pour rappel, ce sont près de 60 recours qui ont été déposés contre les plans du CEVA délivrés en mai dernier.

img11486.jpg

Les travaux sur la ligne CEVA sont bloqués.