Certains musiciens ont le talent exceptionnel de pouvoir, en quelques notes à peine, happer un public médusé dans leur propre univers.

Le Chapelier Fou est de ceux-là. Et si son monde semble de prime abord doux et accueillant, il regorge aussi de cassures rythmiques, d’étrangetés mélodiques, de chausses trappes musicales, d’une mélancolie palpable.

Un véritable univers donc, dont on espère qu’il est encore en pleine expansion, tant on a envie d’y retourner dès qu’on l’a quitté.

Derrière ce pseudo se trouve un jeune violoniste de 24 ans qui possède un large éventail de talents.
A ne pas manquer sur la scène St-Maur dans le cadre du festival de la Cité!

img19383.jpg

mardi 10/07 sur la scène St-Maur dans le cadre du festival de la Cité!