L’organisation Pro Juventute, qui s’engage en faveur des enfants et des jeunes, gagne le prix très convoité de «Chevalier de la communication» pour son projet alémanique «Mobile et éducation» qui vise à améliorer les compétences médiatique chez les jeunes. Lors d’un colloque spécialisé, les responsables du projet ont reçu les félicitations du Conseiller fédéral Moritz Leuenberger en personne.

«Ce prix nous montre que nous sommes sur la bonne voie», se réjouit Roland Wittwer, qui a mis sur pied, en Suisse alémanique, le projet «Mobile et éducation» pour Pro Juventute et en dirige la version pilote depuis une année. Dans les écoles aussi, où lui et ses spécialistes organisent régulièrement des ateliers, les réactions sont exclusivement positives. «Dans le domaine de la pédagogie des médias, une telle offre répond aujourd’hui indubitablement à un besoin» explique David Häne, membre de la direction de Pro Juventute.

Le «Chevalier de la communication» est décerné, depuis 2001, par l’Office fédéral de la communication (OFCOM). Cette année, Pro Juventute touche l’un des trois prix principaux car, selon le jury, son projet «Mobile et éducation» joue un rôle important dans la promotion dans l’«intégration numérique» des enfants et des jeunes. Ce prix a été remis solennellement aujourd’hui par le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger, à l’occasion d’un colloque spécialisé organisé à Soleure.

Ateliers dans les écoles

Lors d’ateliers organisés sur une demi-journée ou une journée entière dans les écoles, les jeunes de 10 à 18 ans apprennent à utiliser de manière constructive leur téléphone portable. Ils découvrent comment gérer les contenus problématiques (scènes de violence, pornographie, etc.) et comment réagir s’ils sont victimes de cybermobbing, de stalking ou de happy slapping.

Roland Wittwer, le responsable de «Mobile et éducation», serait ravi que ce prix permette de trouver d’autres bailleurs de fonds pour proposer le projet à davantage d’écoles. «Les compétences médiatiques seront en effet l’un des thèmes essentiels pour notre société à l’avenir» estime Wittwer, «notre offre est d’autant plus importante qu’il s’agit de la seule en la matière en Suisse pour l’instant.»

img14145.jpg

Le Prix Lauréat vise à améliorer les compétences médiatiques chez les jeunes.