Selon un journal néerlandais, les femmes enceintes qui ont un cancer pourraient être traitées sans dommages pour la santé de leur enfant.

Toujours selon ce journal, les chimiothérapies, les traitements par rayonnement et les interventions chirurgicales ne conduisent pas, s’ils sont menés avec soin, à des malformations chez l’enfant. Cette constatation va à l’encontre de l’idée communément admise selon laquelle une femme enceinte ne devrait pas suivre de chimiothérapie.

Ces résultats sont tout récents et doivent être interprétés avec prudence, tempère néanmoins le professeur Frédéric Amant, auteur de l’article.

img10021.jpg