En raison de la crise financière actuelle et de l’assèchement des liquidités, les activités bancaires internationales ont enregistré au deuxième trimestre leur plus forte chute depuis 10 ans, a indiqué la Banque des règlements internationaux (BRI). Les créances internationales ont diminué de 3% ou 1.100 milliards de dollars à taux de change constant à 39.100 milliards, a encore précisé la BRI dans ses statistiques. Ce résultat est le plus important recul depuis l’éclatement de la bulle internet en 2001 (-1%) et de la faillite du fonds spéculatif Long Term Capital Management (LTCM) en 1998, qui avait vu les créances internationales reculer de 1,2%. Les prêts locaux en devises ont reculé de 5% ou 231 milliards de dollars sur la période a encore indiqué la BRI.

img10673.jpg

Les activités bancaires ont enregistré leur plus forte chute depuis maintenant dix ans.