Tête de liste pour les élections municipales à Domarin, Claude Demeulemeester ""n’est pas tout à fait un débutant. Il a en effet commencé à servir l’intérêt général en 1995. C’était sous la mandature de Jean-Pierre Augustin. Il avait alors endossé la fonction d’adjoint en charge des travaux. Le candidat rappelle : «Je me suis particulièrement occupé de l’aménagement extérieur du complexe sportif, du carrefour giratoire de l’entrée de la commune, des aménagements de l’avenue du Bourg et de l’avenue des Noyers, du cimetière du Vallon des Sources… Pour des raisons personnelles, j’ai démissionné en 2004.»
Claude Demeulemeester explique : «J’ai commencé  à travailler en juin 2013 avec Laurence Laforêt et Gilles Marquet à la constitution d’une liste et d’un programme pour ces municipales. Notre équipe a une moyenne d’âge de 52 ans. Elle est composée de personnes ayant l’habitude, professionnellement, du management. Toutes et tous veulent s’investir dans la gestion communale. Si nous sommes élus, nous saurons le faire efficacement grâce à nos expériences professionnelles et à notre complémentarité. Nous serons tous au service des habitants de Domarin. Notre programme est essentiellement axé sur l’amélioration du cadre de vie avec de vrais aménagements urbains pour chaque quartier. Nous comptons aussi sécuriser l’entrée des écoles et redonner de la vie au cœur du village.»
De façon plus personnelle, Claude Demeulemeester vit “maritalement”. Il est père de deux grands enfants et grand-père de deux petits-fils. Cet engagement électoral a été mûrement réfléchi. Il souligne : «Nous avons à cœur de mettre au profit de la gestion de la commune nos expériences respectives acquises professionnellement, au travers du bénévolat ou comme élus. Douze de mes colistiers sont investis dans différentes associations domarinoises. Le programme que nous présentons se veut réaliste et s’inscrit dans une enveloppe budgétaire constante et maîtrisée. Il s’articule de façon cohérente autour d’une ligne conductrice qui sera une politique d’harmonisation et d’amélioration du cadre de vie.»
La tête de liste conclut : «Nous souhaitons favoriser la réflexion des associations, des Domarinoises et Domarinois afin que chacun se sente concerné par le fonctionnement de la commune. Nous nous engageons à écouter tout porteur de projets et à y répondre. Notre volonté est aussi d’être très présents au conseil communautaire de la CAPI comme l’a été Jean-Pierre Augustin afin d’être au cœur des décisions et pour que Domarin conforte son évolution au sein de ce territoire. C’est avec enthousiasme que nous nous présentons aux suffrages de la population.»
Le programme s’articule autour de huit grands thèmes : la sécurité routière, les écoles, l’environne-ment, la communication et l’écoute, la préservation du patrimoine, les bâtiments et l’urbanisme, le développement de Domarin, la jeunesse et les sports, le soutien aux associations.

La liste des candidats
1er rang, de gauche à droite :
Lionel Millardet, 34 ans, agent de l’environnement à l’Onema – Carmela Giuffrida, 45 ans, assistante commerciale – Jean-Pierre Ferre, 44 ans, commercial – Laurence Laforêt, 51 ans, conseillère vente assurance et banque – Claude Demeulemeester, 54 ans, chargé d’affaires, ancien adjoint – Christine Campillo, 53 ans, assistante maternelle – Olivier Gaillard-Grenadier, 48 ans, ingénieur réseaux, conseiller municipal sortant – Valérie Fournier, 43 ans, préparatrice en pharmacie.
2e rang, de gauche à droite : Pascal Ortega, 62 ans, retraité – Béatrice Nicaise, 51 ans, comptable – Jean-Paul Mandier, 54 ans, directeur – Sylvie Lermigeaux-Barberet, 51 ans, audioprothésiste – Gilles Marquet, 66 ans, retraité – Michelle Scarsini, 71 ans, retraitée – Yoland Nicaise, 43 ans, fonctionnaire.
C. Muet


2015-04-04