L’année 2009 marquera une étape importante dans la vie de la cité genevoise. Ce sera pour le collège Calvin, qui tient une place particulière dans le paysage scolaire genevois, l’année de son 450ème anniversaire. En effet, le 29 mai 1559, Jean Calvin fondait le Collège (qui prendra bien plus tard le patronyme de son fondateur) et l’Académie. L’année 2009 sera également l’année du 500ème anniversaire de la naissance de Jean Calvin. Dès 1543, dans ses Ordonnances ecclésiastiques, Jean Calvin avait émis le vœu de «dresser collège pour instruire les enfants aux langues et sciences humaines afin de les préparer tant au ministère qu’au gouvernement civil.» Il est intéressant de relever qu’on perçoit déjà dans ce propos tout à la fois l’ambition d’offrir à tous les enfants une instruction minimale et la volonté de transformer l’enseignement traditionnel en intégrant l’idéal humaniste.

A noter aussi qu’au moment de sa création, le Collège fut construit par voie de donations ou de legs provenant de toutes les catégories de la population genevoise. Celle-ci avait compris l’importance d’une école dont la tâche est d’être un foyer de culture, au sens le plus large du terme, dispensant la connaissance dans le souci de former des êtres capables d’appréhender et de comprendre le monde dans lequel ils sont destinés à vivre pour mieux construire celui de demain. Aujourd’hui, l’ambition du projet de commémoration est de renouer ce contact étroit entre l’ensemble de la population et le Collège de Genève, en faisant largement connaître les valeurs fondamentales qui jalonnent l’histoire du Collège et les bienfaits que la République peut attendre d’une formation gymnasiale humaniste attachée à maintenir les exigences qui lui sont propres tout en faisant sienne la volonté déterminée de Genève de progresser sur le chemin de la «démocratisation des études».

img6347.jpg

Le 9 mai 2009, le collège Calvin à lui seul réunira plus de quatre mille anciens et récents maturants pour un banquet des volées.