Comment des menus pour 2000 animaux sont préparés chaque jour, et désormais sous les yeux des visiteurs

A partir de cette semaine, les visiteurs du Papiliorama peuvent, à travers de grandes fenêtres, observer de près la préparation de différents menus pour près de 2000 animaux. Cette nouvelle attraction constitue la première étape du concept « zéro-coulisses » adopté par la Fondation Papiliorama. D’autres suivront bientôt.

Le Papiliorama prépare chaque jour 47 menus différents destinés à près de 2000 animaux, une activité jusqu’ici menée à huis clos .

Le chemin principal des jardins extérieurs passe désormais devant les cuisines, où les visiteurs peuvent observer la préparation de la nourriture pour les pensionnaires de l’institution. Il est essentiel pour le bien-être des animaux que les menus varient quant à leur composition, afin que leur alimentation soit équilibrée.

La variabilité des menus, la disponibilité des ingrédients et les besoins spécifiques des espèces rendent la tâche de préparer les repas particulièrement complexe, au point que le Papiliorama a développé son propre software pour l’y aider. Les préférences végétariennes, les besoins végétaliens et même une diète quand nécessaire sont ainsi programmables sur l’année. Une mauvaise alimentation, comme chez les humains, peut être à l’origine de nombreux maux.

Première étape du nouveau concept « zéro-coulisses »

Les visiteurs du Papiliorama demandent souvent s’il leur est possible de « guigner dans les coulisses ». Comme le chemin extérieur permet depuis longtemps déjà d’observer les humains dans leur bureau, il ne fallait qu’un pas pour imaginer le concept « zéro-coulisses ». Rendre la cuisine pour les animaux visible en est donc la première étape, qui sera bientôt étendue aux espaces réservés à la reproduction, aux enclos de transit pour les animaux qui arrivent ou déménagent, ou encore à la salle vétérinaire. Ainsi, une grande partie du travail effectué quotidiennement deviendra visible pour le public.

Par le concept « zéro-coulisses » , le Papiliorama veut non seulement montrer de façon transparente tout ce qui se passe au zoo, mais également faire comprendre l’importance de ces institutions au 21ème siècle, par leur savoir-faire dans le maintien et la reproduction des animaux, qui ne tarderont pas à devenir vitale quand il s’agira des sauver les espèces aujourd’hui au bord de l’extinction.

img21120.jpg

A propos de l'auteur

GROUPE ECOMEDIA

GROUPE ECOMEDIA, c'est le groupe de presse économique de Savoie Mont Blanc (74 et 73), de l'Ain (01), du Nord Isère (38) et de la région lémanique trans-frontalière avec Genève et les cantons romands.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANNONCES LÉGALES : CONSULTEZ ET PUBLIEZ !

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

PUBLICITÉ

ARTICLES LES PLUS LUS

PUBLICITÉ