On dit que la vie trouve son origine en milieu aquatique. Alors, il n’y a rien ""d’étonnant au fait que l’être humain soit fasciné par ses profondeurs. L’innaccessible fait rêver, et les rêves font, paraît-il, avancer ! Actuellement, le milieu marin est caractérisé par une incroyable biodiversité. Rappelons que la surface de la terre est composée de plus de 70 % d’océans. Ainsi, dans cet environnement, on rencontre de nombreuses espèces à tous les niveaux d’évolution phylogénétiques, des microorganismes aux mammifères. Il est néanmoins admis que seule une petite fraction de la vie marine est identifiée.
La vie marine est donc par de nombreux aspects, très différente de celle que l’on peut trouver sur terre. La vie est née dans les océans il y a 3,8 milliards d’années et ce n’est que depuis 400 millions d’années qu’elle est apparue sur terre. Le paysage de la biodiversité de la planète s’est donc forgé dans les océans et seuls quelques spécimens ont réussi leur passage sur terre pour ensuite se diversifier. Par exemple, le milieu marin comporte trois groupes végétaux distincts, à savoir les verts, les rouges et les bruns. A cela il faut encore ajouter le règne animal. Aussi, les missions d’exploration et d’observation du milieu marin font découvrir des êtres vivants encore inconnus. Une exploration qui, depuis la nuit des temps attire l’homme.
C’est pourquoi les plongeurs ramènent des profondeurs des photographies qui semblent parfois irréelles. La plongée sous-marine permet de découvrir d’étonnants fonds marins et ce, sans devoir descendre très bas.
Ainsi, on peut dire que la photographie et la plongée sous-marines sont des activités complémentaires pour les passionnés du monde marin et de l’art photographique. Et ce ne sont pas Raymond Bertois, Olivier Thubert et Philippe Vernet qui nous diront le contraire. En effet, tous les trois sont adhérents au CSBJ Plongée et au Photo-Club Berjallien ! Sous l’eau, ils sont “libres comme l’air” et n’hésitent pas à rapporter des clichés extraordinaires de leurs expéditions sous-marines ! Pour ce faire, ils sont munis d’un matériel très particulier, et le principe de la photographie est un peu différent, à l’image de ce qu’ils rencontrent “vingt mille lieues sous les mers” !
""C’est en présence d’une vingtaine d’adhérents que le Photo-Club de Bourgoin-Jallieu vient de se retrouver au centre d’une soirée “photo-plongée”. Après le mot d’accueil du président Thierry Pellet, la parole était donnée à Raymond Bertois. Celui-ci animait la soirée en abordant différents thèmes tels que l’environnement et les contraintes, le matériel en général, le milieu, les types de photos et les précautions à prendre, le monde sous-marin. Les thèmes étaient variés et les adhérents du photo-club étaient très surpris de s’immerger dans un tel sujet. Il faut dire que c’est la première fois que le milieu aquatique est abordé par le club de photos. A l’issue de l’exposé, Raymond Bertois projetait un petit film sur divers sites avant de permettre aux adhérents de jeter un regard sur le matériel photographique employé dans les profondeurs. Cette soirée fut passionnante et les adhérents en redemandent.
Enfin, du côté de la vie du club, rappelons que celui-ci organise des concours en interne et se projette dans de nouveaux projets photographiques liés à la vie berjallienne et du territoire du Nord-Isère en général.
Texte et photos : Carole Muet

2014-10-14