Commerce, avril 2006, les chiffres!

par | 26 Juin 2006

Selon les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d’affaires nominaux du commerce de détail ont diminué de 1,2% en avril 2006 par rapport à avril 2005.

Légère baisse
Cela correspond à une baisse de 0,7% en termes réels (corrigée de l’inflation). Les chiffres d’affaires nominaux avaient progressé de 0,2% en mars 2006 par rapport à mars 2005 et de 2,4% en avril 2005 par rapport à avril 2004. A noter que le mois d’avril 2006 a compté, fait plutôt exceptionnel, trois jours de vente en moins qu’avril 2005, ce qui a eu une forte incidence sur l’évolution des chiffres d’affaires. Après correction de cette différence, on enregistre une hausse du chiffre d’affaires de 11,6% en termes nominaux et de 12,2% en termes réels.

Pâques a joué un rôle
A également joué un rôle le fait que Pâques, période où les ventes augmentent, soit tombé sur avril cette année, contre mars l’année dernière. Si l’on cumule les chiffres d’affaires des mois de mars et d’avril 2006, on obtient par rapport à la période mars/avril 2005 une très légère baisse des chiffres d’affaires en termes nominaux (-0,5%) et une stagnation en termes réels.
Baisse des chiffres d’affaires dans la plupart des groupes de marchandises
L’évolution des chiffres d’affaires nominaux en avril 2006 dans les trois groupes principaux a été contrastée. Tandis que les groupes «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» et «vêtements, chaussures» enregistrent des hausses de leurs ventes, respectivement de +0,6% et de +2,4%, les chiffres d’affaires reculent de 3,5% dans «l’ensemble des autres groupes».

Augmentation
Les chiffres d’affaires ont notamment progressé dans le groupe «tabac et articles pour fumeurs» (+9,2%), qui n’avait pas enregistré une hausse nominale aussi consistante depuis plus d’un an. Suivent, à bonne distance, les groupes «vêtements, chaussures» (+2,4%) et «aménagement du logement» (+1,6%).
Le groupe «do-it-yourself, loisirs» se trouve en tête du classement des évolutions négatives, avec une baisse du chiffre d’affaires de 6,3%, suivi de très près par les groupes de marchandises «cuisine, ménage» (-6,2%) et «culture» (-6,1%). Les groupes «boissons» et «effets personnels» ont aussi vécu un mois d’avril 2006 plutôt négatif, durant lequel leurs chiffres d’affaires ont diminué respectivement de 3,6% et 3,5%.

Baisse dans la quasi-totalité des branches économiques
En avril 2006, à l’exception du commerce de détail d’antiquités et de biens d’occasion, dont le chiffre d’affaires a évolué d’une façon légèrement positive (+0,1%), toutes les branches économiques actives dans le commerce de détail on subi une baisse de leurs ventes par rapport à avril 2005. Deux branches ont subi de fortes diminutions ; il s’agit de la réparation d’articles personnels et domestiques (-13,5%) et de la vente par correspondance (-12,8%). Les autres branches s’en sortent mieux, avec des baisses allant de -0,1% -pour le commerce de détail en magasin non spécialisé- à -1,9% en ce qui concerne les autres commerces de détail en magasin spécialisé.

Baisse dans presque toutes les tailles des entreprises
Si l’on considère les entreprises selon leur taille, on observe en avril 2006 que l’évolution des chiffres d’affaires a été positive uniquement pour la catégorie des grandes entreprises (plus de 45 emplois à plein temps), avec une hausse du chiffre d’affaires de 2,1%. Les moyennes entreprises (15 à 45 emplois à plein temps) ont subi une évolution négative (-1,7%). Mais c’est encore une fois la catégorie des petites entreprises (moins de 15 emplois à plein temps) qui a souffert le plus par rapport à avril 2005, avec une baisse de 8,2% de son chiffre d’affaires.

Des chiffres d’affaires en très légère hausse pour les premiers quatre mois de 2006
Les chiffres d’affaires cumulés nominaux de janvier à avril 2006 ont augmenté de 0,4% par rapport à la même période de 2005. En tête se trouve le groupe principal «vêtements, chaussures», avec une augmentation de 1,4% de ses ventes. Suit le groupe principal «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» (+0,8%) et «l’ensemble des autres groupes», qui conserve le même chiffre d’affaires que celui réalisé un an auparavant. En termes réels, l’évolution des chiffres d’affaires cumulés des premiers quatre mois de 2006 a été de +0,9% par rapport à la même période de 2005.

img174.jpg

Le commerce de détail d’antiquités a évolué d’une façon légèrement positive (+0,1%)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest