Selon les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres nominaux du commerce de détail ont progressé de 8,2% en septembre 2008 par rapport à septembre 2007. Corrigée des jours de vente, la hausse nominale atteint 4%. Exprimé en termes réels, c’est-à-dire corrigés de l’inflation, les chiffres d’affaires ont augmenté de 6,4%, alors que la progression se situe à 2,4% si l’on tient compte du nombre de jours de vente.
Les chiffres d’affaires cumulés sur les neuf premiers mois de 2008 donnent une hausse de 4,9% en termes nominaux et de 3,3% en termes réels par rapport à la même période de 2007.

Evolution positive dans les trois groupes principaux de marchandises
En septembre 2008, les trois groupes principaux de marchandises ont enregistré une augmentation nominale de leurs chiffres d’affaires. Le groupe principal « alimentation, boissons et tabac» a obtenu la plus forte progression (+9,4%), suivi des groupes principaux «ensemble des autres groupes» (+8,9%) et «vêtements, chaussures» (+4,5%).

En septembre 2008, les chiffres d’affaires nominaux se sont accrus le plus fortement dans le groupe « cuisine, ménage » (+14%), qui arrive juste devant les groupes « effets personnels » (+13,7%) et « culture » (+13,5%). Les groupes « aménagement du logement » (+1,9%) et « vêtements, chaussures » (+4,5%) ont obtenu les scores les plus faibles.

En septembre 2008, les chiffres d’affaires nominaux ont progressé le plus nettement dans la branche «commerce de détail en magasin non spécialisé» (+12,8%) par rapport à septembre 2007. En deuxième et troisième positions, on trouve les branches «commerce de détail d’antiquités et de biens d’occasion en magasin» (+8,4%) et «autres commerces de détail en magasin spécialisé» (+6,4%).

Les chiffres d’affaires ont en revanche reculé dans deux branches: «commerce de détail hors magasin» (-2,9%) et «commerce de détail en magasin spécialisé (produits alimentaires, boissons, tabac)» (-0,8%).

Evolution nominale favorable dans toutes les tailles d’entreprises
Considérant les entreprises selon leur taille, ce sont les grandes entreprises (plus de 45 emplois à plein temps) qui ont obtenu la plus forte hausse de leur chiffre d’affaires nominal (+11,6%) par rapport à septembre 2007. Suivent, respectivement, les entreprises de taille moyenne (entre 15 et 45 emplois à plein temps), avec une progression des ventes de 5,5%, puis les petites entreprises (moins de 15 emplois à plein temps), avec une augmentation de 1,4%.

img10884.jpg

Forte augmentation nominale en septembre 2008: + 8,2%.