Selon les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d’affaires nominaux du commerce de détail ont subi une légère baisse (-0,6%) en mars 2008 par rapport à mars 2007. Corrigés du nombre de jours de vente (3 jours en moins) les chiffres d’affaires ont bondi de 11,9%. En termes réels, soit corrigés de la variation des prix (à l’aide de l’indice des prix à la consommation), les chiffres d’affaires ont baissé (-2,5%) par rapport au même mois de l’année précédente. Corrigée du nombre de jours de vente l’augmentation réelle est de 9,7%.

Evolution nominale contrastée dans les groupes principaux
En mars 2008, le groupe principal «alimentation, boissons, tabac» a vu croître son chiffre d’affaires nominal (+4,4%) par rapport à mars 2007. Les deux autres groupes principaux – les «vêtements, chaussures» et «l’ensemble des autres groupes» – ont subi une baisse respective de 10,4% et de 1,2%. En termes réels et corrigés des jours de vente, l’augmentation du groupe principal de marchandises « alimentation, boissons, tabac » est de 14,3%, celui de « l’ensemble des autres groupes » de 11,4%. Les «vêtements, chaussures» ont quant à elles subi une baisse de 5,9%.

Toujours en termes nominaux, les meilleurs scores ont été obtenus par les groupes «alimentation» (+4,9%), «l’électronique de divertissement et de bureau» (+4,7%) et le groupe «tabac et articles pour fumeurs» (+3,2%). Les plus fortes baisses nominales ont affecté les «vêtements et chaussures» (-10,4%), la «cuisine et le ménage» (-6,8%) et le «do-it-yourself, loisirs» (-6,5%). En termes réels et corrigés des jours de vente, seul le groupe «vêtements et chaussures» a subi une baisse (-5,9%).

En examinant les différentes branches du commerce de détail, on constate une baisse nominale pour la majorité des branches. Corrigée des jours de vente, l’évolution est positive pour toutes les branches économiques et particulièrement pour le « commerce de détail en magasin non spécialisé » (+15,5%), le «commerce de détail de produits pharmaceutiques, médicaux et de beauté» (+13,1%) et le «commerce en magasin spécialisé» (+11,4%).

Evolution contradictoire pour les entreprises classées selon leur taille
Considérant les entreprises selon leur taille, seules les grandes entreprises (plus de 45 emplois à plein temps) ont enregistré une évolution nominale favorable, avec une légère hausse de leur chiffre d’affaires (+1%) par rapport à mars 2007. Corrigée des jours de vente, l’évolution est positive pour toutes les tailles d’entreprises.

img9304.jpg

Evolution des chiffres d’affaires du commerce de détail en mars 2008