Communiqué : L’opposition persiste et signe !

par | 15 Juil 2018

L’opposition municipale est désolée de contredire l’ambition ""du maire et de répondre de manière “très précise” à ses critiques.
En effet celle-ci se base sur les informations données par le maire lui-même à notre groupe PRESENTS POUR RUY MONTCEAU : Pour le bâtiment scolaire, le maire a omis de préciser dans le calcul du coût global le prix d’achat du terrain ainsi que la maîtrise d’œuvre, soit environ 300.000 euros ! Ce qui donne bien un coût total avoisinant les 2.100.000 euros ! De même pour le bâtiment des services techniques dont le coût s’élève à 730.880 euros auxquels il faut ajouter 157.000 euros pour l’achat du terrain… ces éléments figurent dans le Courrier Ruymontois édité par la majorité en juillet 2012…
Mais, après tout, il n’est pas surprenant qu’un maire et une majorité – élus en 2014 faut-il le rappeler, avec seulement 18 voix d’avance et dans des conditions ayant d’ailleurs données lieu à contestation devant les tribunaux – cherchent avant tout à enjoliver leurs réalisations !
Les deux articles de la majorité parus dans la presse locale récemment, confirment ainsi le vide et les errements de la gestion de l’équipe en place. Vu les chiffres “précis” avancés par le maire dans ces articles, nous comprenons mieux l’appauvrissement de la commune que nous dénonçons ! D’autant plus que le maire que l’on a connu plus adroit dans sa défense, reconnait bel et bien dans ses réponses que le résultat de son action a conduit à la constitution d'une lourde dette pour la commune et donc… pour ses habitants !
L’opposition municipale ne partage pas le point de vue selon lequel la seule renégociation de la dette a alourdie les finances communales. Elle persiste dans sa dénonciation, bien au contraire, d’investissements mal budgétés (restaurant scolaire, service technique… ), d’achats inconsidérés de terrain comme le Clos Raffey et de dépenses inutiles ou non prioritaires qui ont conduit, au bout d’un mandat et demi à l’appauvrissement alarmant de la commune.

2018-10-06

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.