Le 16 octobre 2006, un cycliste s’est présenté à la Police pour raconter ces faits. Venant de la place de Carantec, un conducteur de bus TPG de la ligne F, circulait à la route de Ferney en direction de Genève. A la hauteur du numéro 163, le bus a dévié de sa trajectoire vers la droite, empiété sur le trottoir bordant la chaussée du côté impair et heurté ce cycliste circulant sur ledit trottoir, en sens inverse.

Accrochage verbal et physique
Suite au heurt, le conducteur TPG a poursuivi sa route sans secourir le cycliste. Remis de ses émotions mais légèrement blessé, le cycliste s’est relevé et a suivi le bus jusqu’à l’arrêt des Nations. A cet endroit, il a prié le conducteur de s’arrêter afin de régler le problème mais celui-ci n’a rien vouloir savoir et a repris sa course. Le cycliste est reparti une deuxième fois derrière le bus jusqu’à l’arrêt de Varembé. A cet endroit, une altercation a eu lieu entre les deux hommes. Le conducteur du bus a donné des coups (jambes, bras) à la victime afin, nous a-t-il dit, de se défendre. Le cycliste a également donné un coup au visage du conducteur et lui a cassé les lunettes.

2 doigts écrasés
Précisions que le cycliste s’est fait écraser deux doigts de la main droite quand le conducteur du bus a violemment et volontairement refermé sa fenêtre. Le cycliste a déposé plainte auprès du Procureur. Le chauffeur TPG a été prié de rester à la disposition des services de la Police pour la suite de l’enquête en cours.

La Police recherche les témoins éventuels de cet incident, notamment les usagers de la ligne F des transports publics. Ils peuvent joindre la Brigade de Sécurité Routière au 022.307.91.11.

img1253.jpg

Bizarre bizarre