Conférence publique le 19 mars prochain à 17h 30 par le navigateur genevois Dominique Wavre à l’aula de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève, 4 rue de la Prairie.

Marquant le début d’une campagne de promotion du label HEPIA, (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture), institution qui réunit les écoles d’ingénieurs de Lullier et Genève cette rencontre avec le skipper illustre l’influence des hommes et des femmes habités par une passion sur la recherche de solutions technologiques aux divers défis de la société.

Entre le marin Dominique Wavre, l’un des plus expérimentés de la voile océanique et les ingénieur-e-s et architectes, les points communs sont nombreux. Le premier comme les seconds mettent quotidiennement à l’épreuve de la réalité les résultats de leur créativité. Leur mission consiste à faire évoluer les procédés, moyens et fonctionnements technologiques pour les adapter à de nouveaux défis.

La Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève transmet des savoirs et des compétences spécifiques aux divers métiers techniques avec un accent particulier sur la gestion et l’économie des ressources. Elle forme des professionnel-e-s responsables et conscient-e-s des menaces pesant sur les ressources naturelles, biologiques ou fossiles.

La rencontre entre Dominique Wavre, l’écumeur d’océans et une Haute école qui axe ses formations sur l’économie des ressources s’annonce donc prometteuse.

img12084.jpg

Dominique Wavre à la Haute Ecole du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture ou la technologie au service du rêve.