La conjoncture est dans une bonne phase et continue à caractériser l’économie genevoise et les perspectives restent bonnes. Cette haute conjoncture s’accompagne de la vigueur des «fondamentaux» de l’économie: le renchérissement reste maîtrisé, les taux d’intérêts évoluent prudemment, le marché de l’emploi connaît des embellies significatives, le commerce extérieur reste dynamique qu’il s’agisse des exportations ou des importations. Tant l’appréciation portée par l’ensemble des acteurs de l’économie genevoise que les perspectives émises pour les mois à venir sont bonnes, voire excellentes. Seul l’indice du climat de consommation, tout en gardant un niveau élevé, fléchit en juillet. La masse salariale connaît une croissance importante alors que l’amélioration sur le marché de l’emploi dans son ensemble s’affirme. La croissance de l’emploi se maintient avec, cependant, un léger tassement par rapport aux trois trimestres précédents. Pour la première fois depuis deux ans, elle est plus marquée au niveau suisse que dans le canton de Genève.

Le chômage est en baisse, de façon assez nette. L’emploi de main d’œuvre étrangère progresse tant pour les travailleurs frontaliers que pour les travailleurs annoncés pour une période de moins de 90 jours. Ces phénomènes s’inscrivent nettement dans le contexte du dynamisme conjoncturel du canton de Genève et dans celui de sa vocation de pôle régional. Simultanément, le nombre de nuitées dans l’hôtellerie genevoise continue à progresser et les restaurateurs se projettent dans une perspective clairement positive.

Le nombre de passagers de l’Aéroport international de Genève a dépassé, en juillet, le million pour la deuxième fois de son histoire (la première fois en mars 2007), dans un canton qui comprend moins d’un demi-million de résidents. Alors que la croissance se poursuit, quelques indicateurs montrent des signes d’essoufflement ou tendent vers la stabilité. Dans le contexte actuel de correction et de normalisation sur les marchés financiers, cela pourrait augurer d’une poursuite de croissance à un rythme moins soutenu. Ce que confirme l’indicateur conjoncturel avancé LEA-PICTET-OCSTAT de l’économie genevoise pour les six à neuf mois, qui n’annonce pas de retournement de tendance.

img6167.jpg

La conjoncture genevoise au troisième trimestre 2007 reste très positive