25 ans après la réalisation des « CINQ SOLEILS DU MEXIQUE », Michel AUBERT repart pour ce pays fabuleux. Terre de sang et de violence, mais aussi terre de ferveur et de miracle, le Mexique est le berceau des dieux mésoaméricains. A l’écart de tous circuits touristiques, vous découvrirez les somptueux royaumes Mayas, enfouis sous la forêt du Peten. Comme celui de Palenque, ils disparurent pour cause de vanités humaines : luttes de pouvoir et goût du superflu ayant entraîné la déforestation.

Autre rêve que Michel Aubert a accompli pour vous le faire partager : retrouver des amis de 25 ans : les fiers indiens lacandons, réfugiés aux fins fonds de la forêt des Chiapas pour fuir le joug espagnol. Au bord du lac sacré de METZABOCK, il avait partagé leur vie d‘hommes libres, vivant en autarcie, de chasse, de pêche et de culture. C’était le temps des chamans guérisseurs, medias entre les hommes et le monde des esprits. Hélas, il les retrouve acculturés, vivant de tourisme et de subventions, dans le triste musée de leur vie.

Nous découvrirons également les grandes fêtes rituelles, colonne vertébrale du Mexique. Et enfin, figure emblématique pour les mexicains toutes classes confondues, la vierge de Guadalupe, qui apparut à un indien le 9 décembre 1531 sur une colline où les Aztèques vénéraient TONANZIN, la déesse de la terre. Un film original, multicolore et multiforme, mais ayant pour colonne vertébrale : le sens du sacré.

Du 15 au 19 décembre 2010 à la Salle Centrale Madeleine

img16451.jpg

Du 15 au 19 décembre 2010 à la Salle Centrale Madeleine