Les syndicats Unia et Syna ont accepté la médiation externe destinée à résoudre le conflit de la construction qui les oppose aux entrepreneurs. Pour les syndicats, une médiation externe ne peut servir que si elle se fait au plus haut niveau politique. C’est pourquoi, ils ont demandé à Doris Leuthard d’intervenir et ont par la même occasion suspendus les actions de grève. Ils souhaitent que la ministre de l’économie s’engage dans leur sens. L’intervention d’un médiateur externe a été proposée par la Société suisse des entrepreneurs après l’échec d’une nouvelle rencontre avec les syndicats.

img6839.jpg

Pour les syndicats, une médiation externe ne peut passer que via les hautes instances politiques.