L’an dernier, sur un site web spécialement conçu, la Protection Suisse des Animaux PSA et le Marchig Animal Welfare Trust ont appelé à un concours d’affiches à l’enseigne de „Design Against Fur“. Avec un éclatant succès. Des étudiants en arts appliqués de 248 universités chinoises ont fait parvenir plus de 4’000 projets d’affiches engagés et très expressifs aux organisateurs. Les meilleures affiches ont été présentées aujourd’hui dans le cadre d’une conférence de presse tenue à Zurich en présence des artistes.

«La Chine est aujourd’hui l’acteur dominant du commerce de la fourrure» a lâché le cinéaste animalier Mark Rissi. Au cours de l’année 2005-2006 seulement, la Chine a augmenté sa production de peaux de vison de 25 %, laquelle atteint désormais 10 millions d’unités. Un nouvel accroissement de 25 % est annoncé pour cette année. Cela signifie que la Chine a déjà vraisemblablement dépassé le Danemark comme premier producteur de visons. Selon M. Rissi toujours, des estimations internes à la branche admettent que la Chine produit aujourd’hui 4 millions de peaux de renard au moins, contre 1,5 million en 2004. Cela se fait sentir en Finlande. Le deuxième producteur mondial de fourrure de renard a en effet réduit de 30 % son élevage de renards bleus. La Chine est le principal producteur et exportateur du monde d’habits ornés de fourrure selon M. Rissi.

La Protection Suisse des Animaux PSA a fondamentalement modifié ses activités contre le commerce de la fourrure véritable, un commerce toujours synonyme de mauvais traitements à large échelle envers les animaux, a expliqué le président de la PSA, M. Heinz Lienhard. D’abord, au lieu des actions traditionnelles contre la fourrure, la PSA mise sur l’information du public qui se doit de connaître la réalité de l’élevage, du traitement et de la mise à mort des animaux à fourrure, en Extrême-Orient surtout; ensuite, la PSA aimerait sensibiliser la nouvelle génération chinoise à la tragédie des animaux à fourrure et au dramatique problème de protection animale que cela signifie dans ce pays. Prenant les contours de ce concours d’affiches en Chine, cette nouvelle orientation a connu un succès surprenant pour la PSA.

img6404.jpg

Par leurs projets d’affiches, plus de 3500 artistes chinois protestent contre le port de la fourrure.