Contre l’illettrisme

par | 29 Nov 2006

Les associations Lire et Ecrire des 3 régions linguistiques ont regroupé leurs forces et compétences au sein de la Fédération suisse Lire et Ecrire. La nouvelle organisation faîtière s’engage pour la reconnaissance du problème de l’illettrisme en Suisse et pour le renforcement de l’offre de formation à la lecture et à l’écriture à l’intention des adultes. Le Comité, placé sous la présidence de M. Roger Nordmann, Conseiller national, est constitué des représentants des 12 organisations membres.

Expérience de plus de 20 ans
La Fédération, qui s’est constituée le 28 novembre dernier à Berne, se positionne comme l’organisme de référence en matière d’illettrisme au niveau suisse. Elle est forte de l’expérience acquise depuis plus de vingt ans par ses membres actifs sur le terrain, notamment grâce au soutien de l’Office fédéral de la Culture ainsi que du Comité suisse de lutte contre l’illettrisme rattaché à la Commission suisse de l’UNESCO. Le fait de disposer d’un interlocuteur représentatif du terrain à l’échelon national facilitera les collaborations et permettra la mise sur pied d’actions plus ambitieuses.

Camgagne de sensibilisation
En particulier, la réalisation d’une campagne de sensibilisation à grande échelle ainsi que des interventions au niveau politique figurent parmi les priorités de la nouvelle Fédération. Ces actions s’orientent sur les besoins des adultes en situation d’illettrisme. Concrètement, l’objectif est de permettre à davantage d’adultes concernés d’avoir accès à une formation spécifique.

800’000 personnes concernées
Rappelons que selon une étude récente publiée par l’Office fédéral de la statistique quelque 800’000 adultes scolarisés peinent à lire et à écrire. Seule une action concertée comprenant la prévention de l’illettrisme au niveau de l’école, des actions de sensibilisation encourageant la formation ainsi que des cours pour adultes pourront apporter une solution durable à cette problématique sociale. Environ 1700 adultes participent cette année aux cours organisés par l’une des associations membres de la nouvelle faîtière.

Renseignements: Roger Nordmann, Conseiller national, Président, 079 290 06 74
Curdin Epprecht, membre du Comité, 076/340.30.61

img1535.jpg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest