Un Airbus A-320 de la compagnie brésilienne TAM avec 176 passagers à bord s’est écrasé contre un entrepôt situé à l’extérieur de l’aéroport de Sao Paulo après un atterrissage raté. L’accident aurait fait 200 morts. Il pourrait s’agir du plus grave accident de l’histoire aérienne du Brésil. Le vol 3054 de la TAM avait quitté Porto Alegre (sud) en fin d’après-midi et a dérapé sur la piste détrempée par deux jours de pluie de l’aéroport de Congonhas, en plein centre de Sao Paulo, à 18h50 heures locales. L’avion est sorti de l’aéroport. Il a ensuite traversé une avenue attenante et a heurté de plein fouet un local de TAM Express, filiale de la compagnie aérienne. Des témoins auraient vus plusieurs explosions. L’appareil a entièrement disparu à l’intérieur de l’immeuble en flammes. Il y a avait seulement la queue de l’avion qui restait visible. Selon le colonel des pompiers Manuel Antonio de Silva Araújo, la chance de survie des passagers est peu probable. «Il y a 200 morts ici», a dit le colonel da Silva Araujo au maire de Sao Paulo, Gilberto Kassab, venu sur les lieux de l’accident.

img5540.jpg

L’Airbus A-320 transportait presque 200 passagers