Ah, si seulement le CSBJ Rugby avait joué avec autant d’intensité ""en 1ere mi-temps… Car la seconde période du derby face au LOU, jeudi dernier, aura montré que ces Berjalliens avaient du coeur et du talent. Hélas, le retard pris à la pause (14-0) aura été rédhibitoire. Au final, Bogdan Léonte et ses coéquipiers se sont inclinés d’un rien face au leader (17-13), empochant toutefois le point du bonus défensif. Lors des 40 premières minutes, les “Ciel et Grenat” ont été cueillis par le froid réalisme des Lyonnais. Profitant de deux erreurs berjalliennes, ils inscrivaient deux essais. Le premier était marqué à la 28e mn par “l’enfant du pays”, Julien Bonnaire, juste après que Jonathan Garcia ait écopé d’un carton jaune. Le LOU doublait la mise à la 38e mn.
A la reprise, ce n’était plus la même chanson. Le CSBJ mettait de l’impact et du mouvement, bousculant le leader incontesté. Les efforts étaient récompensés par une pénalité de Jérôme Bosviel à la 44e minute, qui avait réglé la mire. On se prenait même à y croire lorsque l’arrière ramenait les Berjalliens à 14-10 en marquant un essai au terme d’une jolie attaque (57e mn). Le score passait ensuite à 17-13 avec deux pénalités inscrites de part et d’autre. à trois minutes du terme, les Berjalliens avaient une balle de match sur une mêlée à cinq mètres de l’en-but adverse. Le nombreux public de Rajon se réveillait alors, poussant les siens dans une ambiance de folie. Mais le LOU ne s’en laissait pas compter et fermait la porte aux dernières velléités des “Ciel et Grenat”. Dommage.
Sa série d’invincibilité à Rajon terminée, le CSBJ est retombé à la 11e place au classement avec 31 points (six victoires, dix défaites). Ce vendredi 29 janvier, un autre gros défi attend les hommes de Serge Laïrle et Alexandre Péclier à Perpignan. Sixièmes après leur succès face à Tarbes le week-end dernier (8 victoires, un nul, 7 défaites), les Catalans n’ont pas renoncé à leur ambition de monter en Top 14 à la fin de la saison. Une nouvelle fois, les Berjalliens ne partiront pas favoris, mais il y a un bon coup à jouer au regard de leur 2e mi-temps face au LOU. à l’aller, Perpignan est venu gagner à Rajon (16-20). A charge de revanche ?
Stéphane Perrin
 

2017-02-04