Ils sont ouvriers, migrants, amoureux. Ils perdent leur amour, le retrouvent, changent de peau, se métamorphosent. Et leurs vies explosent dans des directions insoupçonnées. Grand romancier canadien, Michael Ondaatje sait magnifiquement donner une dimension mythologique à ses personnages. Presque cinématographique, son écriture mélange fiction et réalité documentée. Patrick Mohr est le premier à porter sur scène l’une de ses œuvres majeures, dont le récit se déroule comme une enquête policière pleine de suspense et de rebondissements. Acteurs et musiciens fonctionnent comme un choeur de narrateurs qui se glissent dans l’histoire, en incarnent les passages clés puis en ressortent, dans une dynamique où les rôles n’appartiennent à personne. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant : http://www.batie.ch/dans-la-peau-dun-lion.html .

img6209.jpg

La pièce se joue jusqu’à ce soir au Théâtre de la Parfumerie