Les gardes-frontière suisses ont découvert le mois dernier, lors d’un contrôle à la douane de Thônex-Vallard (GE), deux kilos de cocaïne dissimulés dans des bouteilles de shampoing.
La drogue était transportée par un ressortissant du Nigéria.

Le prévenu voyageait à bord d’un bus en provenance de Madrid, ont précisé mercredi les gardes-frontière suisses. En fouillant les bagages du Nigérian, les agents ont été surpris de constater qu’il contenait cinq bouteilles de shampoing. A l’intérieur des flacons, ils ont découvert la drogue, conditionnée sous forme de boulettes.

img8787.jpg

La drogue était transportée par un ressortissant du Nigéria.