Les conséquences liées au vieillissement de la population sont préoccupantes. Il faut notamment s’attendre à des pénuries sur le marché de l’emploi de même qu’à une surcharge financière concomitante des assurances sociales.

Le prolongement de la vie active
Récemment, Avenir Suisse a publié plusieurs études sur les défis de la société vieillissante en proposant des solutions concrètes. Parmi celles-ci, le prolongement de la vie active constitue l’une des approches prometteuses largement décrite dans l’étude «Travail et carrière: perspectives après 50 ans». Cette étude, réalisée avec la collaboration du Professeur François Höpflinger, apporte un éclairage pertinent du point de vue des entreprises.

Les nouveaux vieux
Sur la base de ces publications et plusieurs études récentes sur le sujet, Marc Comina a rédigé pour Avenir Suisse un essai intitulé «L’or gris» et conclut que les «nouveaux vieux» veulent prendre eux-mêmes en main leur destin. Ils façonneront une nouvelle société, où le travail flexible jusqu’à 70 ans n’aura plus rien de scandaleux ou d’exceptionnel.

img190.jpg

Les personnes agées, de l’or gris