Couleurs claires et harmonie, « home made », récup’… De la cuisine au jardin, toutes les tendances révélées au salon de l’habitat.

Le salon de l’habitat, du 4 au 7 octobre, a fait la part belle à la décoration et à « l’art dans la maison ». Au fil des pérégrinations, on pouvait largement trouver de quoi s’inspirer pour se confectionner un home sweet home digne de ce nom.

Pièce par pièce, quelles sont les tendances ? La cuisine, tout d’abord, centre névralgique de votre intérieur. Souvent ouverte sur le séjour pour gagner en volume, elle se révèle fonctionnelle, pratique et lumineuse. « La tendance est au bois contemporain, plutôt lisse, et les couleurs claires », confirme Fabrice Bisignano, de la société HCI Habitat concept intérieur, à Baneins. Et ce cuisiniste de montrer comment ses meubles s’affranchissent désormais de la moindre poignée, pour gagner encore en style épuré. « On trouve aujourd’hui des plaques de cuisson au look métal, ce qui change du traditionnel noir, décrit-il. On privilégie également les grands îlots centraux, les plans de travail assez vastes. » Quant aux matériaux, on trouve moins les bois massifs, qui cèdent leur place au profit des revêtements stratifiés ou en pierre, pour accentuer encore davantage le style épuré et moderne.

Direction maintenant le salon. « La grande tendance est à la laque blanche et aux bois naturels et contemporains, affirme le gérant de Monsieur Meubles, sise à Bourg. On retrouve également beaucoup de bicolore, de teintes grisées, de bi-matières aussi. » Les microfibres, les tissus côtoieront des cuirs à vivre. Là encore, les poignées sont généralement absentes et les styles assez sobres sont réhaussés de touches lumineuses via les leds. « Aujourd’hui, lorsque l’on vend un salon, on vend également toute une ambiance, avec du petit mobilier ou des objets de décoration, comme, notamment, des tableaux », poursuit-il. Par ailleurs, si vous êtes fan du « home made », ou fait-mains, vous n’êtes pas seul. Organom a été particulièrement inspiré par le thème du salon dans la conception de son stand et a proposé une thématique dédiée à « l’art de la récup’ dans la maison ». Le syndicat de traitement des ordures ménagères, aux côtés de Tremplin et Efemera, une structure d’accompagnement de projets artistiques, a présenté divers objets, de mobiliers et de déco « 100% récup’ dans l’esprit Do ilyourself ».

Du côté de la salle de bain, on constate, sur le stand de la société MDC peintures (Viriat), comme sur d’autres que les douches à l’italienne sont particulièrement prisées, tout comme les jolies faïences, les stucs (travail à la chaux ferrée) et les peintures brillantes.

Pour la chambre, Gabriel Temporal de l’Atelier de Brou à Ceyzériat, fourmille d’idées. « Aujourd’hui, les gens recherchent davantage des têtes de lits décorées et des dressings, analyse ce menuisier designer. Vous savez, on se meuble différemment selon les pays: les Russes et les Anglais, par exemple, apprécient les lits complets et les grandes armoires. » Lui, propose notamment des petites tables de nuit réalisées à Ceyzériat, en chêne, laiton, et chêne brulé au chalumeau, pour un résultat saisissant.

Enfin, direction le jardin. Conçu comme « une pièce supplémentaire à l’habitation », comme le résume très bien Jérôme Despret, paysagiste (société Meillonnas Paysages Elagage), il est tout à fait possible « de l’aménager d’une façon harmonieuse, à des prix raisonnables. L’important, c’est de trouver une belle harmonie entre trois matériaux, que sont les végétaux, les minéraux et l’eau. Et l’on n’est pas obligé d’aller se fournir à l’autre bout du monde ! On peut très bien trouver des pins et autres mélèzes, localement. Ils auront aussi toute leur valeur ! »