L’entreprise de livraison à domicile confirme avoir lancé une enquête interne, et se dit prête à prendre des « mesures punitives ».

Lire l'article originel >>