La Suisse va poursuivre son action de promotion pour la paix et le renforcement des droits de l’homme. Le Conseil des Etats a en effet accepté le crédit de 240 millions de francs pour les cinq prochaines années, soit une hausse de 20 millions par rapport à la période précédente. Cette somme doit notamment couvrir des actes de bons offices, des médiations et autres programmes de consolidation de la paix, a indiqué le président de la commission des affaires étrangères Philipp Stähelin. Concrètement, la Suisse a déjà participé à l’adoption de règles universelles dans des domaines comme l’interdiction des mines antipersonnel ou du trafic des armes légères. Avec un crédit en légère hausse, à hauteur de 4 millions de francs par an, la Suisse pourra renforcer son engagement, notamment par la participation de plus de Suisses et Suissesses à des missions internationales.

img6279.jpg

La Suisse continue son action pour la paix et le renforcement des droits de l’homme.