Inspiré par les noms étranges d’oiseaux du monde, Gérald Poussin a peint une trentaine de volatiles, les affublant de calembours hilarants et de couleurs à faire pâlir Dame Nature. Ces oeuvres sont réunies dans l’album « Prise de bec », réalisé en collaboration avec le Muséum d’histoire naturelle. Les agrandissements de quatorze peintures de « Prise de bec » décorent la façade du Muséum côté Malagnou. Entrée libre. Façade du Muséum.

img1822.jpg

Volent les peintures d’oiseaux…