En juin 2007, l’indice des prix à la production et à l’importation établi par l’Office fédéral de la statistique (OFS) est resté dans l’ensemble inchangé par rapport au mois précédent. Les prix à la production ont quant à eux augmenté de 0,1%, tandis que les prix à l’importation ont baissé d’autant. L’indice général se situe actuellement à 107,8 points. En rythme annuel, le niveau des prix de l’offre totale des produits importés et des produits du pays s’est accru de 2,8%, alors que le renchérissement annuel est reste au même niveau que le mois précédent.

Légère hausse des prix des produits indigènes
En juin 2007, l’indice des prix à la production calculé par l’Office fédéral de la statistique a progressé de 0,1% par rapport au mois précédent. Il se situe à 107,0 points. Par rapport à l’année précédente, le niveau des prix a augmenté de 2,5%. L’indice des prix à la production indique l’évolution des prix départ-usine des biens produits en Suisse et ne prend pas en compte le secteur des services. Ont renchéri par rapport au mois précédent, les produits de menuiserie du bâtiment et de l’aménagement intérieur, les fils et câbles isolés, les meubles ainsi que la ferraille. Les prix du lait cru et des produits en cuivre ont par contre enregistré une baisse.

Légère diminution des prix à l’importation
En juin 2007, l’indice des prix à l’importation calculé par l’Office fédéral de la statistique a reculé de 0,1% par rapport au mois précédent. Il se situe maintenant à 109,3 points. Par rapport à l’année précédente, le niveau des prix a progressé de 3,4%. L’indice des prix à l’importation reflète l’évolution des prix « franco dédouanés frontière suisse » de marchandises importées. Ont diminué par rapport au mois précédent les prix des légumes, des fruits, de produits horticoles et de l’essence. Il en est allé de même des prix du cuivre et produits en cuivre, des autres produits métalliques, des systèmes informatiques ainsi que des équipements et appareils de communication. Ont par contre augmenté les prix du café, du pétrole brut, de l’acier fin et du nickel.

img5587.jpg

Dans l’ensemble, l’indice des prix à la production et à l’importation est resté stable avec un renchérissement annuel à hauteur de 2,8%