Des salariés de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), en redressement judiciaire, bloquaient vendredi matin à Aulnoye-Aymeries, près de Maubeuge, toutes les entrées de production du site de Vallourec, actionnaire de l’aciérie, pour faire pression sur le gouvernement qui réunit le même jour à Bercy les acteurs du dossier. L’action menée par une trentaine de salariés se déroulait sans heurts, ont constaté des journalistes de l’AFP, avec feux de pneus devant différentes entrées du site. Une centaine de salariés et intérimaires, qui devaient prendre leur poste à 06H00, ont attendu dans le calme jusqu’à 7Hh30 environ, avant de rentrer chez eux pour la plupart.

Lire l'article originel >>