Les finales très finlandaises de Halfpipe du O’Neill Evolution, 6 étoiles Swatch TTR ont atteint des hauteurs énormes et un niveau de tricks hallucinant chez certains des meilleurs snowboardeurs de la scène mondiale. En dépit de l’armada finlandaise qui truste six des huit premières places, c’est le californien Andy Finch (USA) qui écrase la concurrence avec près de 30 points d’avance en allant plus haut que tous les autres riders engagés dans le contest. Il passe ainsi n°4 mondial au classement TTR avec seulement deux points d’avance sur son poursuivant. Le podium du halfpipe est complété par Risto Mattila (FIN), deuxième et Janne Korpi (FIN), troisième.

Deux français on tiré leur épingle du jeu. Le jeune Olivier Gittler (FRA) et Gary Zebrowski (FRA), originaire de Tahiti se sont qualifiés pour la finale et termine respectivement 11 et 4. Grâce à une superbe amplitude et des tricks techniques, et après un parcours sans-faute (vainqueur de sa poule de qualifications et de sa demi-finale) Gary échoue au pied du podium. Il fait un bond au classement TTR et devient le tout nouveau n°36 mondial, soit le meilleur classement de sa carrière.

Super content de ses résultats, Andy savait que les choses ne faisaient que commencer, que ce soit à Davos ou pour le classement général : « Ce n’est pas fini! Mais c’est bien, j’ai désormais intégré le top 5! On verra comment les choses se déroulent. Mon objectif cette année est de m’imposer sur le TTR et en ce sens, c’est une très bonne victoire! S’envoler à ces hauteurs est toujours risqué, le seigneur a veillé sur moi jusqu’à présent. Je retourne en piste demain, alors il faut que j’aille me coucher ! Mes jambes ont besoin de repos. Avec les entraînements de QP et de HP, puis le contest du Highest Air, les demi-finales et les finales de Halfpipe, ce fut une longue et grande journée. »

img7427.jpg

Le californien Andy Finch remporte le titre de Halfpipe du O’Neill Evolution.