Deux millions de tonnes de nourriture à la poubelle

par | 15 Oct 2012

Le 16 octobre a lieu la Journée mondiale de l’alimentation: une bonne raison pour le WWF de passer au crible les déchets alimentaires des Suisses. Résultat: nous jetons chaque année aux ordures deux millions de tonnes de nourriture propre à la consommation. Ce sont donc 320 grammes d’aliments ou près d’un repas entier par personne et par jour qui finissent dans nos poubelles.

Pour la première fois, une étude EPF a présenté des résultats détaillés sur la composition du gaspillage alimentaire. Estimés à 13% au moins, les déchets dans le domaine agricole sont principalement constitués de fruits et légumes non récoltés en raison de leur taille ou de leur forme inadéquates. Le taux de gaspillage s’élève à 30% au sein de l’industrie de transformation; il est essentiellement imputable au tri visant à éliminer les marchandises de «moindre valeur». Contre toute attente, ce ne sont ni le commerce de détail ni le commerce de gros qui génèrent le plus de déchets (5% et 2% respectivement), mais les consommateurs finaux: les particuliers en sont responsables à hauteur de 45% et la restauration de 5%. Le WWF a en outre représenté dans un graphique interactif le volume des déchets des ménages et ses conséquences.

Il y a déchets et déchets

Tous les déchets alimentaires n’ont pas le même impact sur l’environnement. La spécialiste du WWF, Jennifer Zimmermann, explique: «Jeter une salade du jardin ou des haricots du Kenya transportés par avion à grand renfort d’énergie sont deux choses différentes.» Mais c’est le gâchis de viande qui nuit le plus à l’environnement étant donné que sa production nécessite de nombreuses ressources: il faut 7 à 15 kilos de fourrage pour produire un kilo de viande. Si tous les niveaux de production de la chaîne alimentaire s’impliquaient, un tiers des déchets alimentaires actuels pourrait être évité, ce qui permettrait d’économiser chaque année autant de CO2 qu’en émettent 500 000 automobiles.

Conseils aux consommateurs:

• Vérifier le contenu de son réfrigérateur avant de faire ses courses

• Planifier ses menus et établir une liste de courses

• Se servir des restes pour préparer un repas

• Placer les aliments dans des récipients hermétiques ou au réfrigérateur afin d’accroître leur durée de conservation

• Acheter des produits frais plus souvent, de façon plus ciblée, au lieu de faire des provisions hebdomadaires qui seront gaspillées ensuite

• Goûter les produits périmés pour vérifier qu’ils ne sont réellement plus propres à la consommation

• Rapporter les déchets verts dans des unités de production de biogaz ou au compost de la commune

• Jeter les déchets alimentaires dans des sacs et non avec les eaux usées, le tri à la station d’épuration nécessitant un surcroît d’énergie

img19755.jpg

Pour la première fois, une étude EPF a présenté des résultats détaillés sur la composition du gaspillage alimentaire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Immobilier & Covid-19 : la demande ne correspond plus forcément à l’offre disponible

Le marché de l’immobilier est tendu en plaine parce qu’avec la crise sanitaire du Covid-19 les acquéreurs ont modifié leurs critères de recherche et ne trouvent pas forcément des biens en rapport. Durant le confinement, les acquéreurs ont mis en pause leurs projets, pour les reprendre dès le 11...

Immobilier : quand tout un secteur s’arrête brutalement

Les défis se multiplient dans le secteur de l’immobilier. Déjà bousculés ces dernières années par les évolutions législatives, la transition écologique ou encore l’impact croissant de la digitalisation, les professionnels de l’immobilier ont été déstabilisés au printemps 2020 par la crise sanitaire du covid-19. Le secteur pourtant reste très dynamique en Savoie Mont Blanc, mais […]

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 23 octobre 2020

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°43 du 23 octobre 2020 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. L’édition Savoie (73) : L’édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! […]

Genève : les fonctionnaires manifestent contre la baisse de leurs salaires

Les agents de la fonction publique genevoise se mobilisent contre la volonté de l’exécutif cantonal de diminuer leur rémunération dans le cadre du budget 2021. Les fonctionnaires genevois vont-ils passer l’automne dans la rue ? Ils étaient en tout cas près de 6 000 à battre le bitume de la place...

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...
Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest