Vendredi 27 février, l’association “Saint-Savin Vigilance” tenait son assemblée générale ""à la salle annexe Henri Coppard. Mais bien plus qu’une réunion bien tranquille, il y eut des vagues et le maire, Evelyne Michaud, ainsi que Fabien Durand (1er adjoint), en ont pris “pour leur grade”. Les deux élus étaient absents. Les réunions s’enchaînent et la municipalité vient de perdre son adjoint à l’urbanisme, Robert Dujardin. C’est Gille Torrès, adjoint à la vie scolaire et périscolaire et aux transports scolaires, qui était diligenté pour représenté Evelyne Michaud. Et comme l’on dit, il n’a pas été déçu du voyage. Dans la salle, on pouvait également noter la présence d’élus de l’opposition en la personne de Gérard Faverjon et Sylvie Tonéghin, ainsi que le conseiller général Bernard Cottaz.
L’association est présidée par Joseph Cruchet et le bilan de l’année 2014 est plus que satisfaisant. Le président commente : «En 2014, nous avons beaucoup travaillé. Nous avons également rencontré nos élus Evelyne Michaud et Fabien Durand afin de travailler de concert sur ce dossier qui date. Cela fait plus de 20 ans que nous nous battons pour la déviation de la RD522. Concernant les perspectives 2015, il nous faudra maintenir l’allure. Le projet de la déviation est en marche. Maintenant il va falloir se positionner sur l’aménagement de la RD 522.»
A cette occasion, Bernard Cottaz souhaitait prendre la parole pour informer l’association et les adhérents qu’il leur apporte son soutien total : «Vous le savez, je suis conseiller général pour quelques semaines encore. Je ne me représente pas. Nous avons beaucoup travaillé sur ce dossier.»
""Et Joseph Cruchet de renchérir : «Maintenant, il nous faudrait l’aide des médias et notamment TF1 pour “booster” les choses. Nous avons déjà fait en sorte que le projet arrive en haut de la pile. Et à la veille des élections, tout comme il y a un an, je suis toujours positionné sur la déviation et sa solution. J’ai fait des tracés, j’ai pris des photos, je suis allé chez les gens. Je peux dire que je connais parfaitement le dossier. Maintenant, le projet devrait être en première ligne. Nous avons l’impression d’être le voisin pauvre alors que des accords ont été signés concernant la RN1006 à l’entrée de Bourgoin-Jallieu. C’est exactement autour de Saint-Exupéry que tout bouge. Maintenant, il faut que les choses s’activent pour nous. Ça fait 10 ans que j’attends. D’autres, cela fait 20, 30 voire même 40 ans qu’ils attendent. En mai, je me suis associé avec la mairie. Nous nous sommes retrouvés en réunion une fois par mois pour l’intérêt de la société. Dommage qu’avec les démarches faites à la mairie, on n’avance pas. Au contraire ! C’est le 1er octobre que s’est terminée la concertation. Il n’a pas été dit non. Il n’a pas été dit oui. Mais aujourd’hui, toujours rien. J’ai le sentiment que lorsque l’on n’a pas la bonne personne en face, cela n’avance pas. Pourtant maintenant c’est un élu qui doit prendre le relais. J’estime que nous avons déjà perdu 4 mois. Ce n’est plus un problème d’argent. La Région vient de se voir doter de 1,6 milliard d’euros.»
C’est devant une assemblée composée de 35 personnes que les échanges et les débats étaient ouverts sur les projets concernant l’aménagement de la RD522.
Pour en savoir plus sur l’association : saintsavin.vigilance@yahoo.fr
C. Muet

2016-03-05