Les politiques d’austérité lancées après la crise, l’impunité et la cupidité de la planète finance ont nourri le sentiment contre les élites. De quoi alimenter les mouvements antisystème en Europe comme aux Etats-Unis.

Lire l'article originel >>