DOK déçue par la révision de l’AI

par | 6 Oct 2006

Lors d’une séance jeudi 5 octobre 2006, la DOK a décidé de renoncer à demander le référendum contre la 5ème révision de l’AI. Les organisations que regroupe la DOK sont déçues en de nombreux points par les résultats de la révision de cette loi. Néanmoins, la DOK ne souhaite pas mettre en danger les aspects positifs de la révision, désireuse qu’elle est d’assurer la pérennité à long terme de l’assurance invalidité.

Par contre, les membres de la DOK attendent des milieux économiques et de l’AI qu’ils prouvent par leurs actes qu’il est possible d’améliorer l’intégration des personnes dans le monde du travail à raison de 20, 30 ou 40% au lieu de cibler leur communication sur une baisse de 20, 30 ou 40% des nouvelles rentes. La révision préconise une intervention précoce et des mesures d’intégration; ces nouveaux instruments ne peuvent être appliqués que si les personnes handicapées, ou d’autres personnes dont la capacité de travail est réduite, peuvent conserver leur place de travail ou en trouver une nouvelle. Si ces possibilités ne sont pas données, il est à craindre que les personnes concernées finissent à l’aide sociale.

Lors des débats sur la partie matérielle de la révision de la loi, les politiciens/nes de presque tous les bords ont abondé dans le sens d’un assainissement de l’assurance, lourdement endettée, par l’octroi incontournable de moyens supplémentaires. Les membres de la DOK attendent des politiciens/nes qu’ils/elles tiennent leur parole à cet égard et entreprennent sans délais de trouver les moyens indispensables à la survie de l’AI.

img1027.jpg

Les membres de la DOK attendent des politiciens/nes qu’ils/elles tiennent leur parole à cet égard et entreprennent sans délais de trouver les moyens indispensables à la survie de l’AI

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest