Donner pour une nouvelle Vie

par | 13 Juin 2011

Le don d’organe est un geste solidaire qui permet de sauver des vies, soutenu par la fondation genevoise ProTransplant qui mène depuis 2001 des actions de promotion et de recherche pour développer la transplantation d’organes. Elle organise une grande soirée de Gala* en faveur du don d’organes, le vendredi 17 juin 2011 à Genève.

Le don d’organes est un acte de solidarité pouvant permettre à plusieurs personnes menacées, soit par une mort proche (cancer du foie, hépatite fulminante), soit par un traitement lourd (dialyse chez un diabétique) de bénéficier d’une nouvelle chance ou d’une meilleure qualité de vie.

Les techniques de prélèvement, conservation et réimplantation, ainsi que le traitement du rejet permettent désormais un allongement de l’espérance de vie.
«Les avancées médicales, notamment depuis la découverte de la ciclosporine ont permis de sauver de nombreuses vies grâce à la transplantation. Malheureusement, aujourd’hui le facteur limitant est toujours le nombre de donneur, et 60 à 70 personnes en attente d’un don d’organes décèdent encore chaque année en Suisse.» témoigne le professeur Mentha.

La sensibilisation au don d’organes et à la transplantation auprès de la population, chez les jeunes et particulièrement les sportifs en bonne santé, est essentielle pour promouvoir l’information et l’idée de la chaîne de la solidarité.Lancé en 2008, le programme Latin de Don d’Organes a permis d’augmenter significativement les dons et les transplantations. Le nombre de donneurs a presque doublé, passant de 30 en 2008 à 51 en 2010. Ce programme permet d’identifier les donneurs potentiels, de communiquer avec les proches et d’organiser les prélèvements.
La fondation ProTransplant soutient pour sa part les actions liées à la promotion, à la recherche et au développement du don et de la transplantation d’organes.
Elle apporte une aide financière, administrative, et sociale aux patients transplantés, à leurs familles ou aux familles de donneurs en situation précaire dans le canton de Genève ou à des ressortissants d’autres cantons. Pascale Weber

focus
La Ciclosporine est un agent immunosuppresseur, métabolite d’un champignon du sol, découvert par hasard en 1970 à l’occasion de recherches sur de nouveaux produits antifungiques.
Son utilisation thérapeutique dès le début des années 1980 a permis un essor considérable du domaine de la transplantation d’organes (peau, cœur, rein, poumons, pancréas, moelle osseuse, intestin grêle) en prévenant le rejet aigu des greffes entre deux individus distincts.

Ce qu’il faut savoir
sur le don d’organe, Avec le professeur Mentha, Médecin-chef du service de transplantation à l’Hôpital Cantonal de Genève.

Pourquoi faire un don d’organe?
Il faut penser que l’on peut tous un jour être malade, et qu’un don peut sauver une vie, notre vie ou celle d’un proche, d’un enfant. Il est inadmissible que des gens meurent encore chaque année faute d’avoir eu un donneur compatible.

Qui peut être donneur?
Il n’y a pas de limite d’âge fixe pour le don d’organes, car l’âge biologique compte beaucoup plus que le nombre d’années de vie. Enfants ou personnes âgées, tous peuvent être donneurs ou receveurs.

Comment fait-on acte de don?
On peut la faire de son vivant (foie, rein), ceci est fréquent au sein d’une famille. Il est recommandé d’en faire part à ses proches, exprimer par oral ou par écrit son souhait de don en cas de décès.

Jusqu’à quel âge peut-on donner ses organes?
Toute personne en mort cérébrale est considérée comme donneur potentiel et cela sans limite d’âge.C’est l’âge biologique qui est beaucoup plus important que l’âge réel ; en d’autres termes, c’est l’état de santé du donneur avant son décès qui va déterminer la possibilité d’être donneur d’organes. Des examens spécifiques sont effectués avant le prélèvement pour évaluer la fonction et la qualité des organes à transplanter.

Selon quels critères le receveur est-il choisi?
Le receveur figurant sur une liste d’attente se voit attribuer un organe en fonction de son groupe sanguin, de sa gravité, de sa compatibilité avec le donneur, de son poids et de sa taille selon des règles médicales strictes et incontournables. Ces règles correspondent aux règles internationales.Les organes pour lesquels aucun receveur Suisse n’est compatible, sont proposés à nos voisins européens.

Quel est le temps d’attente pour recevoir un organe?
Cela dépend de l’organe et de l’avancement de la maladie. Dans le meilleur des cas, vous recevrez un nouvel organe après quelques semaines d’attente. En règle moyenne la durée moyenne d’attente est de 1 an pour tous les organes. Pour les reins, l’attente est un peu plus de 3 ans. Malheureusement, à Genève, environ 8 patients décèdent chaque année en attente d’un foie.

Pascale Weber

Une soirée pour le don
Chaque année, la fondation ProTransplant organise une grande soirée caritative afin de récolter des dons qui serviront notamment à financer des campagnes de sensibilisation, l’aide aux patients et familles.
Des personnalités du monde politique, médical, sportif et artistique mettent leur nom et leur notoriété au service de cette cause.
Ainsi, cette année, la grande soirée organisée le 17 juin à l’Hôtel Intercontinental, placée sous le patronage de David Hallyday sera présentée par Nelson Monfort et devrait réunir les sportifs Johan Djourou et Sébastien Buemi, les humoristes Olivier Lejeune et Virginie Lemoine ou encore la comédienne Julie Arnold et Mister Suisse.

img17343.jpg

Le professeur Mentha,Médecin-chef du service de transplantation à l’Hôpital Cantonal de Genève.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Immobilier : quand tout un secteur s’arrête brutalement

Les défis se multiplient dans le secteur de l’immobilier. Déjà bousculés ces dernières années par les évolutions législatives, la transition écologique ou encore l’impact croissant de la digitalisation, les professionnels de l’immobilier ont été déstabilisés au printemps 2020 par la crise sanitaire du covid-19. Le secteur pourtant reste très dynamique en Savoie Mont Blanc, mais […]

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 23 octobre 2020

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°43 du 23 octobre 2020 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. L’édition Savoie (73) : L’édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf, l’imprimer, mais aussi rechercher dans la publication ! […]

Genève : les fonctionnaires manifestent contre la baisse de leurs salaires

Les agents de la fonction publique genevoise se mobilisent contre la volonté de l’exécutif cantonal de diminuer leur rémunération dans le cadre du budget 2021. Les fonctionnaires genevois vont-ils passer l’automne dans la rue ? Ils étaient en tout cas près de 6 000 à battre le bitume de la place...

La reprise se confirme dans l’industrie

La 8e vague de résultats de l’Observatoire de la santé des entreprises de Mont-Blanc Industries montre que les niveaux d’activité continuent de s’améliorer. Mis en place en mars 2020 par Mont-Blanc Industries,  en partenariat avec le cabinet Infusion, la Fondation de l’Université Savoie...

Votre magazine SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021

100% en ligne, feuilletez votre hors-série annuel SPORT BUSINESS 01 saison 2020-2021 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf (nécessite un compte Calaméo gratuit), l'imprimer, mais aussi rechercher...

publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS